Francheville • La question des déplacements a rythmé les voeux du maire

La traditionnelle cérémonie des voeux a eu lieu le vendredi 12 janvier à l’Iris de Francheville. Le maire, Michel Rantonnet, a rappelé les travaux réalisés dans la commune avant d’annoncer que 2018 serait en partie consacrée aux déplacements.

Michel Rantonnet, maire de Francheville a présenté ses voeux à la population, vendredi 12 janvier 2018 • Photo DR

 

Le maire a ouvert la cérémonie en confiant fièrement que la Chambre Régionale des Comptes avait audité les comptes de Francheville pendant deux ans. Selon son rapport du 9 mai 2017 : “La situation financière de Francheville est satisfaisante”. Il a également rappelé que pour la première fois depuis le début du mandat, il n’y avait pas eu de hausse du taux d’imposition. “Nous avons anticipé la baisse des dotations de l’État et nous avons stoppé la hausse ininterrompue des taux locaux d’imposition qui sévissait à Francheville depuis 25 ans. Si l’État avait la bonne idée de ne pas augmenter les bases fiscales qui grignotent nos efforts sur les taux communaux, chaque contribuable le verrait mieux, sur sa feuille d’impôt”.

Aux côtés des élus, des enfants du conseil municipal junior et devant les Franchevillois, la sénatrice Catherine di Folco, l’ancien député Michel Terrot et le député Cyrille Isaac-Sibille, Michel Rantonnet est revenu sur ce qui avait été réalisé dans la commune. Notamment, l’installation d’une vingtaine de caméras de vidéoprotection auxquelles s’en ajouteront vingt autres en 2018 ou encore les travaux réalisés chemin des Hermières et le nouveau chemin piétonnier créé entre le fort du Bruissin et le grand moulin de l’Yzeron. “Les travaux continuent, pour sécuriser encore plus les marcheurs. En janvier, nous éviterons le trafic automobile de transit. En 2018, la 2e phase de l’espace loisirs du Bruissin apportera l’évasion nécessaire aux familles et aux sportifs, avec des appareils de fitness, pour les plus grands et des jeux pour les enfants. [...] Progressivement, des plantations agrémenteront ce nouvel espace de loisirs, dans ce cadre unique, inconstructible”. Le maire a également annoncé le retour de la semaine d’école à quatre jours dès la rentrée de septembre 2018.

Le maire, Michel Rantonnet a prononcé son discours devant une salle comble • Photo DR

 

Mais l’année 2018 sera surtout orientée sur les déplacements. Le maire promet à ses administrés de dialoguer avec eux. “Sécuriser, fluidifier, améliorer vos déplacements sont des dossiers qui me tiennent à cœur et qui ne sont pas, hélas, de notre seule compétence. La mobilité c’est la garantie d’un développement urbain, humain et harmonieux, pour nous tous. Mais les bus ne sont pas suffisants pour se déplacer depuis Francheville. Nous devons accéder plus rapidement au métro d’Oullins où à Confluence. Alors, pourquoi ne pas rêver un peu, en cette période de vœux : Et si le téléphérique devenait un nouveau moyen de transport en commun ? Imaginez un transport par câble entre Francheville et le métro de Gerland ? Pour la première fois, le Sytral accepte de lancer les études refusées jusqu’alors. Au printemps, nous vous inviterons à une réunion sur les déplacements, avec la Métropole, le Sytral et la Région. Avec mon équipe, notre objectif est de faciliter vos déplacements sur Lyon mais aussi dans nos quartiers”.

Améliorer les déplacements des Franchevillois tel est le souhait de Michel Rantonnet. Pour se faire, le stationnement sera aussi au centre des réflexions. “Nos parkings resteront gratuits, alors que d’autres communes ont choisi le stationnement payant. En 2018, vous disposerez de plus de stationnements, par exemple, nous augmenterons la capacité de 50 % du parking des Trois oranges. Cette année, nous dialoguerons sur le stationnement”.

• Céline Giraud

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz