Messimy en très haut débit d’ici 2022

Une réunion d’information sur le déploiement de la fibre à Messimy s’est tenue le mardi 7 novembre. Deux responsables de télécom Orange ont présenté la mise en place de ce nouveau réseau.

Photo d'illustration

 

Une quarantaine de personnes ont participé à la présentation. Toutes, ont reconnu que le débit internet sur la commune n’était pas bon. L’arrivée de la fibre est une nouvelle réjouissante. La fibre optique est plus rapide que l’ADSL et peut atteindre jusqu’à 100 Mbit/seconde - contrairement à l’ADSL, avec un débit de 30 Mbit/seconde -. La fibre va jusqu’à l’intérieur du domicile et non l’ADSL qui s’arrête au central téléphonique. La capacité des réseaux très hauts débits permet de répondre aux besoins des foyers. Il est possible d’utiliser plusieurs écrans de télévision en haute définition, plusieurs ordinateurs et consoles de jeux en simultané, sans ralentissement. Par ailleurs, la fibre offre un débit très élevé, ce qui facilite des usages, comme l’envoi de fichiers lourds et des services, tels que le télétravail.

Orange répond à l’objectif ambitieux de couvrir 80 % du territoire français en fibre optique, d’ici 2020 et 100 %, d’ici 2025. Dans le Département du Rhône, Orange s’est engagé à réaliser les travaux nécessaires à l’installation de la fibre dans 68 communes, d’ici 2022. “La fibre est un réseau complètement nouveau que nous construisons. L’objectif, à terme, est de ne plus utiliser de cuivre”, a expliqué Ilgin Kilic Garcia, responsable technique du déploiement Fiber To The Home (“Fibre optique jusqu'au domicile”).

Le déploiement sur Messimy s’est fait en trois étapes. “Nous avons été obligés de tout reconstruire”, a souligné Stéphane Penin, directeur des relations avec les collectivités locales Rhône.

Réunion d'informations sur le déploiement de la fibre optique à Messimy, mardi 7 novembre • Crédit photo : thiate.fr

 

La construction du noeud de raccordement, la plus grosse et la plus coûteuse, a été réalisée en 2016. Cinq armoires pouvant desservir jusqu’à 340 logements ont été installées entre novembre 2016 et mars 2017. Ces armoires sont un point de mutualisation et sont accessibles à l’ensemble des opérateurs. Opérateur de réseau, Orange a été soumis au délai de carence de trois mois pour que les autres opérateurs puissent s’installer. Ce délai est passé à Messimy. Aujourd’hui, le déploiement en est à sa dernière étape : la pose des points de branchement. Un point de branchement permet de raccorder cinq à six logements en souterrain ou par voie aérienne. L’idée est de passer la fibre dans les trous existants, par exemple, dans les tuyaux où se trouve l’antenne TV du domicile. Orange a fait appel à son partenaire Ineo pour installer l’ensemble des points de branchement. 70 points sont déjà opérationnels sur les 340 nécessaires pour couvrir l’ensemble de la population de Messimy.

Les démarches à suivre

Certains messimois ont déjà été démarchés par Ineo. Ceux qui ne l’ont pas encore été peuvent se rendre sur le site d’Orange pour vérifier si leur logement est éligible. Les habitants doivent ensuite contacter le fournisseur de leur choix pour souscrire un nouveau contrat fibre. Le coût de l’abonnement équivaut à celui de l’ADSL et certains résidents peuvent avoir des boîtiers s’adaptant à la fibre, selon la génération de la boxe dont ils disposent.

Les lotissements avec un syndic et les immeubles de plus de trois logements doivent faire une demande. L’opérateur fera une étude, une “fiche immeuble” qui expliquera comment le déploiement sera réalisé. Cette fiche devra être signée par le résident. Ineo fera ensuite une pré-étude qui détaillera le cheminement du câble optique. Celle-ci devra être validée par l’habitant. Ce dernier pourra aussi dire s’il souhaite, par exemple, que le câble passe par la cave et non par le garage, avant de donner un bon pour travaux.

À quand la fibre optique ?

La question qui inquiétait l’assemblée était celle du planning. Bernard Servanin, premier adjoint, a demandé quelle était la planification. Les intervenants d’Orange ont répondu “d’ici 2022”, en indiquant les zones et les quartiers à raccorder en priorité mais ont ajouté que leur partenaire Ineo étant autonome, était libre de faire son planning quartier par quartier. Une réponse qui n’a pas satisfait l’élu : “c’est trop facile de dire qu’Ineo fait comme il veut. Qu’est-ce que je vais répondre aux habitants lorsqu’ils me demanderont quand ils auront la fibre ? 2022 ?”, s’est-il exprimé avec impatience. Un autre messimois signale que la zone d’activités Les Lats n’est toujours pas desservie alors qu’il s’agit d’un secteur prioritaire : “Donnez-nous une réponse, quand aurons-nous la fibre ?”. “Des points de branchement seront installés sur la zone d’activités d’ici la fin de l’année”, a répondu Stéphane Penin. Il faudra, en revanche, attendre encore, peut-être jusqu’à 2022 pour que tous les habitants puissent jouir de l’offre fibre.

• Céline Giraud

Connaître son éligibilité à la fibre à l'adresse suivante : https://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre-optique

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz